L’Histoire de l’Art – un nouveau loisir culturel

On dit parfois que les œuvres d’art sont une façon de raconter des histoires mais pour bien les apprécier, il est préférable de disposer de quelques clés. L’Histoire de l’Art a précisément pour vocation de fournir ces outils pour mieux regarder, comprendre et apprécier l’Art en explorant le sujet, le style, la situation et le contexte de création des œuvres.

L’histoire de l’Art est une discipline enseignée dans le cadre de formations universitaires ou par des écoles spécialisées. Ces formations permettent de préparer des carrières dans les métiers de la culture (ex: conférencier, journaliste), du patrimoine (ex: conservateur de musée) .

Mais l’histoire de l’art est aussi un loisir culturel pour un public d’amateurs à la recherche de sens et de clés dans le processus créatif. C’est donc un marché qui intéresse toute une série d’acteurs, à commencer par les musées, qui y voient un prolongement naturel de leur activité.


L’Histoire de l’Art vue par les Musées

Le leader historique qu’est l’Ecole du Louvre offre des cours et des conférences également destinés à un public d’auditeurs libres.

Ces cours dispensés sur un cycle d’une année, à raison d’un cours par semaine, proposent une initiation à l’histoire de l’art, selon des approches chronologiques et thématiques.

Ces formations sont disponibles en présentiel à Paris, et depuis peu en visio-conférence. Des programmes en régions se déroulent aussi dans 26 villes incluant Ajaccio, Reims, Montpellier, Lens, Caen, Marseille, Nancy, Lyon en liaison avec les musées régionaux… Ces programmes incluent des cycles thématiques traitant d’une période précise, de la création artistique dans un pays donné, de monographies d’artistes ou de mouvements artistiques…

D’autres musées développent également une offre. Avec Histoires d’Art, la RMN Grand Palais propose plus de 130 cours, « à la carte » ou intégrés dans des « cycles ». Les thèmes couverts sont nombreux et incluent notamment la chronologie des arts, l’étude de 100 chefs-d’œuvre, les femmes artistes… Les programmes sont destinés aux passionnés, aux étudiants et même aux familles (parents et enfants de 7 ans ou plus). Une offre spécifique est également disponible pour les entreprises, les collectivités ou les écoles.

Pour leur part, les Musées de la ville de Paris, ont initié les Paris de l’Art, comprenant un cycle de 26 séances thématiques, animées par des conservateurs et historiens de l’art, permettant de décrypter une œuvre d’art, un mouvement artistique ou l’histoire culturelle de Paris en s’appuyant sur les collections des 14 musées. Ces événements se déroulent en présentiel à l’auditorium du Petit Palais les jeudis et vendredis mais aussi en ligne (8€ par séance) avec la possibilité pour les participants de revoir les séances pendant un an.


Les formations en ligne

Les formations en ligne, aussi appelées MOOC (Massive On Line Courses), existent également pour l’Histoire de l’Art. Parmi celles-ci, il faut mentionner les MOOC culturels de la Fondation Orange. Ils consistent en une série de cycles établis en collaboration avec la RMN Grand Palais ou le Centre Pompidou et consacrés à l’art moderne et contemporain, l’analyse d’une peinture, l’impressionnisme, les peintres femmes à travers les âges, le décryptage des couleurs, Picasso, l’art et la création numérique ou encore la Bande Dessinée. Chaque cycle comprend plusieurs cours incluant des présentations vidéo et des articles nécessitant une préparation d’environ 1h30 à 2h, avant de se conclure par un quizz permettant la validation des connaissances sanctionnée par un système de ‘badges’.

Pour débuter, nous vous recommandons le cycle intitulé ‘Une brève histoire de l’art’ qui est suivi par plus de 40,000 inscrits. Dernière précision, ces MOOCs sont gratuits!.


Sans oublier les conférences

Et il reste toujours possible de suivre des ponctuellement des conférences sans pour autant s’engager dans des cycles complets. On peut citer les excellentes conférences de Connaissance des Arts (15€ en présentiel, 10€ en ligne). Des associations, à l’image de Tout Art Faire en région Aquitaine, organisent également des conférences thématiques avec une programmation originale.

Des conférenciers spécialisés (Artora, Franck Senaud, Sandrine Vidal) adressent le marché des amateurs et des entreprises qui voient l’histoire de l’Art comme un outil de reconnaissance et de motivation pour leurs collaborateurs

Enfin, pour ceux/celles qui ne veulent pas quitter leur canapé, il reste les chaines Youtube (dont certaines peuvent être franchement décalées à l’image de l’Art comptant pour rien), ou l’écoute des podcasts de France Culture ou Connaissance des Arts.


Ce dessin m’a pris cinq minutes, mais j’ai mis soixante ans pour y arriver.

Pierre-Auguste Renoir

Liste de liens utiles :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.